Ouvert aujourd'hui : 8h-12h / 14h-18h|04 50 18 08 80

Avec WordPress 5.8, Gutenberg entre en phase 2

Yannick Actu web Mis à jour le
Homme travaillant sur ordinateur avec comme image le logo WordPress

Depuis la version 5 de WordPress, sortie en décembre 2018, le nouvel éditeur de contenu de type WYSIWYG (What You See Is What You Get ou “ce que voyez sera ce que vous obtiendrez”) appelé Gutenberg a fait couler beaucoup d’encre. Néanmoins, celui-ci fait partie d’un projet plus global de l’organisation WordPress, dont l’objectif est de faciliter la mise en ligne de contenu par tout à chacun. Avec la version 5.8 de WordPress, qui sortira fin juillet, le projet entre en phase 2 et inclura différentes nouveautés à cet éditeur.

Nouveaux blocs au sein de l’éditeur

Lorsqu’un utilisateur de site WordPress créera du contenu, que ce soit des articles ou des pages, celui-ci aura accès à de nouveaux blocs, que ce soit une liste de pages, ajouter le titre du site ou encore le logo. Un nouveau bloc appelé Query Loop permettra également d’ajouter une liste de publications, de différentes manières, en augmentant le niveau de personnalisation possible (typographie utilisée, couleurs…).

Gestion des widgets par blocs

Les widgets sont très utilisés par les créateurs de site internet. Derrière ce nom se cache une fonctionnalité permettant d’ajouter du contenu (photo, vidéo, texte, carousel d’images, ou tout autre contenu plus complexe), à différents endroits du site. Sans être programmeur, l’administrateur du site a ainsi plus de contrôle sur ce qui est affiché à ses internautes.

Avec cette nouvelle version de WordPress, les widgets ne se géreront plus de la même manière : un système de blocs sera utilisé à la place, permettant une meilleure polyvalence des blocs créés car ceux-ci pourront être réutilisés facilement, que ce soit au sein d’une page ou d’un widget.

Il sera toujours possible de conserver l’ancien mode de fonctionnement, en installant le plugin Classic Widgets. Les développeurs de site internet sont invités à programmer la migration, car le plugin sera disponible et maintenu pour une durée limitée dans le temps, comme c’est le cas pour Classic Editor.

Autres nouveautés

  • Contrôle et configuration plus facile du fichier style du thème utilisé par l’intermédiaire d’un fichier theme.json.
  • Améliorations graphiques de l’éditeur Gutenberg pour mieux coller à l’interface existante WordPress
  • Le navigateur web Internet Exporer 11 ne sera plus pris en charge
  • Les fichiers WebP seront supportés nativement, sans plugin ou fonction PHP

A propos de l'auteur
Yannick

Développeur web

Intégration & Formation

Partagez cet article :